Commentaire envoyé sur le site de l'Assemblée nationale concernant le projet de loi 28

Envoyez vos commentaires à vos "Zélus".

Commentaire envoyé sur le site de l'Assemblée nationale concernant le projet de loi 28.

 

Ce projet de loi est TROMPEUR.

Le titre dit : « Loi visant à mettre fin à l’état d’urgence sanitaire », mais on constate que la loi vise plutôt à prolonger les pouvoirs gouvernementaux utilisant l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 décembre 2022.

 

De plus, il est inadmissible de faire passer une loi, mettant à l'abri de la justice les responsables des mesures criminelles ayant entrainé les faillites, les suicides et la mort de plusieurs personnes. 

 

L'article 2 est totalement inadmissible, voire révoltant.

Nul ne doit être à l'abri de la justice et la notion de "bonne foi" n’absout en rien la responsabilité de ceux qui ont pris ces décisions criminelles.

 

Les articles 4 et 6 sont inadmissibles.  Elles peuvent contraindre les citoyens à divulguer des renseignements confidentiels concernant leur santé.

 

 

Pour rendre ce projet de loi valide, il faut retirer l'échéance du 31 décembre 2022.

Il faut que la fin de l'état d'urgence sanitaire soit effective et irrévocable dès son adoption.

Il faut que toutes les mesures d'urgence soient clairement mentionnées et indiquées comme étant levées (abolies).

 

Il faut que l'article 2 soit rayé de ce projet de loi.

Nul ne doit être protégé de son comportement criminel en utilisant le prétexte de "la bonne foi".

 

Les articles 4 et 6 doivent être rayés pour protéger les renseignements personnels des citoyens.

 

L'article 8 porte à confusion.

On dit que la loi cesse d’avoir effet le 31 décembre 2022 !

Cela peut signifier que dès le 1er janvier 2023, on nous refasse le même cirque en utilisant les mêmes prétextes reposant sur « la science de la terre plate » !

 

Il est hors de question que des décrets sans débat soient de nouveau employés par nos élus.  La science VÉRITABLE doit être considérée et des débats scientifiques et sociaux doivent être permis et doivent être requis.

 

Le projet de loi devrait mentionner la remise en place e l'hôpital "normal".

 

Les services de santé ont déjà lutté contre la grippe, des virus et des épidémies sans pour autant cesser d'opérer normalement.

 

Présentement les hôpitaux sont pratiquement totalement à l'arrêt.   Tous les hôpitaux se sont transformés en centre de "désinfection" «covid» point à la ligne.

Il serait temps que les services de santé reprennent leur allure "normal" et soignent les gens jugés "non urgents".

 

Il est inadmissible de voir d’immenses hôpitaux pratiquement à l'arrêt.

 

 

Merci de tenir compte de l'opinion des citoyens.

 

Serge Charbonneau

Québec

 

--------------------

Pour commenter le projet de loi 28 : 

http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/projets-loi/projet-loi-28-42-2.html 

Dans cette page du site de l'Assemblée nationale offerte par ce lien, cliquez sur « Commenter ce projet de loi »

 

 


Serge Charbonneau

5 Blog posts

Comments
Robert lortie 13 w

Cette loi est purement ridicule

 
 
CAYAC 26 w

Les 30 et 31 mars 2022, un congrès scientifique aura lieu à l’IHU Méditerranée Infection.
Le 1er avril 2022, à Massy, des médecins viendront développer leurs connaissances et leur
expérience pratique concernant la maladie.
Le 2 avril 2022, Place du Grand Ouest à Massy, se tiendra une journée citoyenne et familiale.
Retrouvez le sommet sur de nombreuses plates formes:
Crowdbunker:
https://crowdbunker.com/v/6GQSaZ41